Le chalet RT2012 respecte les critères fixés par cette norme, à savoir le respect de 1/6° de la surface vitrée , l’étanchéité à l’air, ainsi qu’une isolation performante et variable en fonction des régions et de l’altitude. Il nécessite de prendre en compte également « le confort d’été ».

Outre ces critères de construction, cette nouvelle norme décourage des énergies fossiles comme le pétrole ou le charbon ainsi que l’électricité au profit des énergies dites « vertes » comme le bois ou l’énergie solaire. Les convecteurs ou chauffages électriques ainsi que les chauffe-eau classiques sont proscrits! L’avenir est désormais au poêle à pellets (Granulés de bois principalement), et au chauffe-eau thermodynamique !

Quand on sait que le coût de l’énergie doit doubler dans moins d’une décennie, le surcout ponctuel dû à l’application de cette norme semble finalement acceptable!
Grace à l’application de la norme RT2012, le chalet RT2012 est deux fois moins énergivore par rapport à l’ancienne norme RT2005. Ce résultat à pour conséquence d’être moins « impactant » pour la planète et a un effet extrêmement bénéfique au niveau du budget énergie !

Voir aussi : Chalet scandinave